3 musées incontournables de Madrid (Espagne)

Statue de Goya à l'entrée du Musée du Prado (Madrid)

Si vous vous intéressez à la peinture, vous devez absolument visiter trois musées de Madrid : le musée du Prado (Museo del Prado), le musée Thyssen-Bornemisza et le Centre d’Art Reine Sophie (Centro de Arte Reina Sofía).

D’ailleurs même si l’art ne vous passionne pas a priori, ça ne fait pas de mal de prendre un petit bol de culture. La découverte des superbes collections de ces musées madrilènes vous donnera probablement envie de rattraper vos lacunes culturelles en matière de peinture… Vous n’avez jamais entendu parler de Goya ou de Velázquez ? C’est pas grave. Après votre tournée des musées, ces peintres n’auront plus de secrets pour vous !

 

El Tres de Mayo (Goya), musée du Prado

C’est justement au Musée du Prado que vous pourrez découvrir de nombreuses toiles de Velázquez (1599-1660) et surtout de Goya (1746-1828), notamment Las Meninas (Les Ménines), La Rendición de Breda (la reddition de Bréda) et Los borrachos o el triunfo de Baco (Les ivrognes ou le triomphe de Bacchus) pour le premier, Dos de Mayo et Tres de Mayo (Deux et Trois mai), Saturno devorando a su hijo (Saturne dévorant son fils), la Maja vestida et la Maja desnuda (la Maja vêtue et la Maja nue)… pour le second.

 

Guernica (Picasso), Centro de Arte Reina Sofía

Contempler les oeuvres de ces peintres est aussi un excellent moyen de se plonger dans l’histoire d’Espagne. Saviez-vous par exemple que la France de Napoléon Bonaparte avait occupé l’Espagne au début du 19ième siècle (1808-1813) ? Et qu’une révolte populaire contre cette occupation avait eu lieu à Madrid en 1808, révolte bien entendue matée par les troupes françaises… C’est à ces évènements que font référence les célèbres Dos et Tres de Mayo de Goya.

 

Los borrachos (Velázquez), musée du Prado

De même le très fameux Guernica de Picasso (1881-1973), exposé au Centre d’Art Reine Sophie, est un tableau gigantesque qui fait allusion au bombardement de la ville basque de Guernica par l’armée allemande en 1937, lors de la guerre civile espagnole (1936-1939).

Outre Guernica qu’il faut absolument aller voir, ce musée propose de nombreux documents et films qui retracent l’histoire de la guerre d’Espagne. Vous pourrez également y admirer des toiles de Dalí (1904-1989) telles que El Gran masturbador, la Muchacha en la ventana ou El enigma de Hitler, de Miró (1893-1983), de Gris (1887-1927) ou encore de Braque (1882-1963).

La Maja desnuda (Goya), musée du Prado

 

Las Meninas (Velázquez), musée du Prado

Retournons au Musée du Prado. Il est impossible de citer tous les peintres représentés en plus de Velázquez et de Goya. On peut toutefois mentionner des célébrités comme Le Titien (1488-1576), Rembrandt (1606-1669), Rubens (1577-1640), Bosch (1450-1516), Raphaël (1483-1520), Dürer (1471-1528), Le Caravage (1571-1610), El Greco (?-1614) et Le Tintoret (1518-1594).

 

Enfin, au Musée Thyssen-Bornemisza, vous vous familiariserez notamment avec des oeuvres de Van Gogh (1853-1890), Gauguin (1848-1903), Manet (1832-1883), Renoir (1841-1919), Cézanne (1839-1906), Matisse (1869-1954), Degas (1834-1917), Monet (1840-1926), Pissarro (1830-1903), Toulouse-Lautrec (1864-1901), Chagall (1887-1985), Miró et Picasso encore, Magritte (1898-1967), Modigliani (1884-1920), Sisley (1839-1899), Kandinsky (1866-1944)… Rien que ça !

 

Saturno devorando a su hijo (Saturne dévorant son fils), Goya, Pinturas negras (peintures noires), musée du Prado

 

En conclusion, si vous visitez Madrid, trois musées sont absolument incontournables pour améliorer votre culture générale : le Prado, Thyssen-Bornemisza et Reina Sofía.

Si vous avez la tête un peu trop remplie de peintures, rien ne vous empêche ensuite d’aller prendre un pot, d’écrire des cartes postales sur tout ce que vous avez appris, ou de prendre l’air dans un espace vert de la ville comme le Parque del Buen Retiro. Autre option : retourner le lendemain dans l’un des musées parce que vous êtes passé à côté d’une peinture ultra connue sans y prêter la moindre attention. Bonne visite !

 

PS : voici les liens vers les sites officiels de ces trois musées extraordinaires : musée du Prado, musée Thyssen-Bornemisza, et centre d’art Reine Sophie. Le prix des entrées varie de 6 à 12 euros. Des expositions temporaires sont régulièrement proposées en plus des collections habituelles.

 

El Gran Masturbador (Salvador Dalí, 1929), exposé au Centro de Arte Reina Sofía (Madrid)

 

Plan de localisation du Musée National du Prado (Madrid, Espagne) :

 

Plan de localisation du Musée Thyssen-Bornemisza (Madrid, Espagne) :

 

Plan de localisation du Centro de Arte Reina Sofía (Madrid, Espagne) :


You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co