Auto-entrepreneur et fier de l’être !

Après un trop longue période d’inactivité sur QuetzalNews, voici un petit article rapide pour réagir à l’éventuelle modification du statut d’auto-entrepreneur. C’est un léger coup de gueule, modéré, et c’est tout sans plus.

Auto-entrepreneur, comment ça marche ?

Vous allez sur le site officiel des auto-entrepreneurs, de l’URSAFF ou un autre du même genre, vous vous inscrivez, vous recevez un numéro de SIRET et basta. Vous choisissez ensuite une déclaration de votre chiffre d’affaires mensuelle ou trimestrielle. L’URSAFF (via net-entreprises) vous prélève vos cotisations santé, retraite et les impôts. A l’heure actuelle, il faut retirer environ 25 % de charges sur le CA.

Auto-entrepreneur, quels avantages, quels inconvénients ?

Tout dépend de l’activité de chacun. Dans le cas du Quetzal, l’avantage c’est que c’est simple, et à la limite, peu importe le niveau de cotisations sociales et impôts.  Vous avez tant de CA, vous virez 25 % pour l’URSAFF et c’est tout. Pas besoin de comptable : tout ce qu’il faut, c’est un bon tableau Excel d’entrées d’argent. Tout est payé progressivement et c’est ça qui est top !  On paye tout à la source.

auto-entrepreneur

Pourquoi ne pas passer vers un autre statut ? Oui, pourquoi, pas ? En fait, ça dépend de la quantité de frais que l’on a. Quand on est auto-entrepreneur, on ne peut rien déduire. On paye sur le CA, pas sur ce que l’on gagne réellement. C’est comme les impôts personnels. Il faut choisir entre le forfait et les frais réels. Auto-entrepreneur, c’est un forfait.

Si vous avez pas mal de dépenses dans votre activité (à vue de nez : plus de 25% de frais), il faut sans doute essayer un autre statut. Au-delà, quelles que soient les charges, ça devient plus intéressant de passer à autre chose (EURL par exemple).

Pourquoi toucher au statut d’auto-entrepreneur ?

Quel est l’intérêt de taper dans ce statut ? Aucun, pour personne. Plafonner le CA annuel, pourquoi ? Concurrence déloyale ? Ce n’est pas vrai dans tous les domaines. En quoi le statut est-il si avantageux que ça ? On paye des charges sur le CA, pas sur le bénéfice.

Bref, toucher au statut d’auto-entrepreneur (plafonner son CA annuel), c’est une invitation au travail non déclaré, tout ça pour des raisons idéologiques stupides.

Auto-entrepreneur, fier de l’être et pas envie de se laisser faire !

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co