Les candidats à la Présidentielle et les langues régionales

Drapeau breton

Deux candidats parmi les 12 à l’élection présidentielle incluent dans leur programme la ratification par la France de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.

Il s’agit de François Hollande (PS) et d’Eva Joly (EELV). Qu’est-ce que cette Charte et qu’est-ce qu’elle implique ?

 

Comme son nom l’indique, cette Charte qui date de 1992 vise à conserver et à promouvoir les langues historiques régionales et les langues minoritaires en Europe. En France, le Breton, le Corse, le Catalan, le Basque, l’Occitan ou encore l’Alsacien sont des exemples de langues régionales. Cela fait ainsi beaucoup de régions qui devraient être sensibles à cette proposition des deux candidats.

Si l’on se réfère à Wikipédia, la France a bien signé la Charte en 1999 et s’est engagée sur 39 des 98 dispositions qu’elle prévoit, mais elle n’a pu la ratifier en raison d’une décision du Conseil Constitutionnel. En effet, ce dernier a jugé qu’elle était incompatible avec l’article 2 de la Constitution qui établit que la « la langue de la République est le français ».

Drapeau occitan

Toutefois, avec la Loi constitutionnelle de modernisation des institutions de la V ième république (2008), un article a été ajouté à la Constitution reconnaissant que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ».

Quelle contradiction ! La Constitution finit par reconnaître l’existence et l’importance de ces langues, mais n’en admet toujours qu’une seule et unique pour la République (le français). Comment pourront-elles se maintenir dans ces conditions ? On est fiers que la gastronomie française soit reconnue par l’UNESCO, mais pour les langues régionales c’est pas pareil…

Faudra-t-il que le Français devienne également une langue en voie de disparition dans le monde pour que la perception des langues régionales change ?

Drapeau basque

Alors, que prévoit cette Charte européenne des langues régionales ou minoritaires ?

Sans entrer dans les détails des 39 dispositions signées par la France, et donc qu’elle s’engagerait à réaliser si elle ratifiait la Charte, ces dernières prévoient toute une série de mesures en faveur de l’enseignement des langues régionales (et sans préjudice de l’enseignement du Français), du bilinguisme des textes officiels, de la diffusion de ces langues dans les médias, dans les entreprises et dans les activités culturelles.

Bref, il s’agirait de diffuser ces langues partout où c’est possible afin de les préserver

En conclusion, il faudrait changer la Constitution si la France ratifiait la Charte… Mais alors pourquoi l’avoir signée si c’est pour ne pas l’appliquer ensuite ? Dîtes à Quetzal News ce que vous en pensez !

 

 

Infos complémentaires (source : Wikipédia)

Liste des 24 pays ayant signé et ratifié la Charte : Allemagne, Arménie, Autriche, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, Hongrie, Liechtenstein, Luxembourg, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Ukraine

Liste des 9 pays ayant signé mais pas ratifié la Charte : Ajerbaidjan, Bosnie-Herzégovine, France, Islande, Italie, Macédoine, Malte, Moldavie, Russie

Liste des 13 pays n’ayant ni signé ni ratifié la Charte : Albanie, Andorre, Belgique, Bulgarie, Estonie, Géorgie, Grèce, Irlande, Lettonie, Lituanie, Monaco, Portugal, Saint-Martin

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Les candidats à la Présidentielle et les langues régionales”

  1. Bonjour,

    Je suis surpris par votre parti pris.

    Allez donc visiter ce lien :

    http://bayrou.fr/le-programme-en-detail/instruire/culture-et-economie-numerique

    et ceux-ci :

    http://identitebretonne.free.fr/?Un-long-fleuve-pas-tranquille

    http://www.agencebretagnepresse.com//fetch.php?id=25240

    Il semble que vous oubliez ce troisième homme (un oubli probablement que vous saurez rectifier car plus il y aura de responsables politiques à se prononcer, quelle qu’en soient les sensibilités, plus il y aura de chances d’aboutir à cette Ratification.

    Merci d’avance, bien cordialement,
    Identité bretonne

    PS : un problème technique empêche de « Répondre à l’article » sur cette adresse :
    http://www.languesregionales.org/Nouvel-article%2c494
    Merci à vous si vous pouvez leur transmettre ce problème technique.

  2. franck dit :

    OK, merci pour l’info, j’ai oublié Bayrou. Il est le bienvenu !

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co