Le Fest-Noz Breton reconnu à l’UNESCO

Deux sonneurs lors d’un fest-noz. Source : Fr&eacute ; d&eacute ; ric Harnois pour Kendalc’h, via rue89.com

Deux sonneurs lors d’un fest-noz. Source : Fr&eacute ; d&eacute ; ric Harnois pour Kendalc’h, via rue89.com

Avec un peu de retard, QuetzalNews se fait un plaisir de rappeler que le Fest-Noz de Bretagne a été reconnu comme Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO (le 5 décembre 2012).

Pour ceux qui ne connaissent pas, la fête de nuit (« fest-noz »), c’est des chants, des danses, de la musique qui mêlent toutes les générations, généralement le samedi soir, dans une ambiance ultra-conviviale. Si vous ne savez pas danser, c’est pas grave, apprenez vite fait ou allez au bar discuter avec des inconnus ! Il y a la même chose de jour : ça s’appelle un « fest-deiz » (fête de jour).

Fête traditionnelle du biniou-bombarde, « kan-ha-diskan » (chant et réponse a capella), le fest-noz est aussi un véritable spectacle mêlant guitare électrique ou autres instruments modernes et musique trad’. Ce n’est pas du folklore à deux balles, c’est une fête vivante qui peut être très envoûtante. Les bons groupes de fest-noz ont souvent une terrible pêche communicative !

An Dro, Cercle circassien, Gavotte, Rond de Loudéac, Hanter-Dro, Plinn, Scottish, Rond de Saint-Vincent, Kost ar C’hoat, Chapeloise, Laridé, Rond de Landéda, Fissel… : lâchez-vous !

Bref, QuetzalNews salue cette belle reconnaissance planétaire méritée !

 

 

Quelques petites vidéos de bons groupes de fest-noz historiques et actuels, tous indémodables.

Dialouded ar Menez (« les diables de la montagne », immortels, avec ou sans grosse bedaine, ils ont tous la pêche) :

 

Sonerien Du (« les sonneurs noirs », indestructibles depuis 40 ans, avec bedaine et la pêche ; leur site web : Sonerien Du) :

Loened Fall (« les mauvaises bêtes », « les vauriens », plus récent que les deux groupes précédents et au top ; leur site web : Loened Fall) :

Emsaverien (« les militants » ou « les combattants » ?, un des meilleurs groupes de fest-noz, du Pays Nantais en plus !, séparés pour l’instant mais on ne désespère pas d’un retour : un des groupes préférés du Quetzal) :

Ar Re Yaouank (« les jeunes », groupe incroyable, revenez !) :

Carré Manchot (des très bons, presque historiques aussi ; leur site web : Carré Manchot) :

Strobinell (historiques aussi depuis 1984 ; leur site web : Strobinell) :

Il y en a plein d’autres. QuetzalNews se fera un plaisir de les faire connaître. Vive la musique bretonne !

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co