Flamenco !!! (Madrid, Espagne)

El Camarόn de la Isla, un dieu du flamenco (affiche au bar "Candela" à Madrid)

Le flamenco, c’est un art musical impressionnant qui mêle chant, danse et musique. Certes, il n’est pas né à Madrid mais en Andalousie sur les rives du Guadalquivir. N’empêche que la capitale espagnole vous offre de très belles occasions d’assister à des spectacles d’excellente qualité pour découvrir ce Patrimoine culturel immatériel de l’humanité reconnu comme tel par l’UNESCO en 2010.

Certaines mauvaises langues vous diront que c’est juste pratiqué aujourd’hui pour les touristes, que c’est ennuyeux à mourir, d’autres comme Quetzal News vous certifient que vous adorerez si vous allez aux bons endroits et si vous vous laissez porter par l’ambiance. Vive le flamenco !!!

 

Façade du "Candela", un bar flamenco de Madrid qui vaut le détour !

Pour avoir un aperçu de ce qu’est le flamenco en live (« en vivo »), le meilleur moyen est d’abord d’écouter une de ses principales légendes, malheureusement décédée en 1992 à l’âge de 42 ans : José Monge Cruz, surnommé El Camarόn de la Isla, c’est à dire « La crevette de l’île » en français. C’est un dieu toujours adulé du flamenco qui a notamment collaboré avec le célèbre guitariste Paco de Lucίa, puis son élève Tomatito. Pas moins de 9 albums prestigieux issus de cette collaboration enregistrés entre 1969 et 1977 !

Intérieur du bar flamenco "Candela" (Madrid, quartier de Lavapiés) avant la fête

Le bar « Candela », situé à l’angle de la Calle del Olmo et de la Calle del Olivar dans le quartier de Lavapiés, est un endroit extra dédié au flamenco et dévoué au Camarn dont il passe les chansons en boucle.

C’est aussi un endroit très animé pour aller faire la fête de 2h à 5h30 du matin. Avant vous pouvez y aller mais il n’y a pas grand monde… Ceci dit c’est l’occasion de discuter avec les serveurs et vos collègues de bar du moment avant que la musique ne soit trop forte.

Flamenco spontané et vivant au "Candela" (Madrid)

Autre chose : ne vous inquiétez pas si à l’entrée une personne un peu folle mais marrante vous demande sans arrêt 1 euro ou une cigarette. Il s’agit juste de « Pépé » qui fait la manche. Dès que vous lui parlez, ou même si vous le regardez, il vous demandera toujours la même chose, des dizaines de fois !

Des musiciens et des chanteurs viennent régulièrement au « Candela » improviser du flamenco autour d’une table, soit au rez-de-chaussée principal ouvert à tous, soit au sous-sol qui est plus difficile d’accès. Si vous avez la chance d’y assister, vous apprécierez à coup sûr ce flamenco spontané et vivant !

 

Soy gitano (Je suis gitan), un des tubes célèbres du Camarόn de la Isla qui passe en boucle au bar flamenco « Candela » :

 

 

Spectacle de flamenco au tablao "Casa patas", Madrid

Un autre endroit où il faut absolument aller quand on veut écouter du flamenco à Madrid, c’est au tablao « Casa patas » (flamenco en vivo) dans la Calle de Cañizares, qui se trouve à quelques pas au-dessus du « Candela ».

Vous pourrez y boire, y manger et surtout y voir un spectacle authentique de flamenco assuré par des artistes renommés. Le tablao est ouvert six jours sur sept (fermeture le dimanche) et change les spectacles proposés d’une semaine à l’autre. En semaine il y a une séance le soir à 22h30, et deux les vendredi et samedi (21h et minuit). Seul bémol : le prix d’une entrée est de 32 euros avec une boisson comprise.

Tablao "Casa patas" (Madrid) côté restaurant

Cependant l’ambiance du lieu, les artistes qui s’y produisent et le public souvent connaisseur méritent que vous testiez « Casa patas ». Le Quetzal l’a fait pour vous et ne le regrette absolument pas ! Si vous êtes déçus, n’hésitez pas à envoyer un mail de reproches à Quetzal News…

Quoi faire après « Casa Patas » ? Attendre un peu et descendre tout simplement au « Candela » voisin : c’est pas compliqué de se faire une bonne soirée flamenco à Madrid sans changer de coin !

 

Une vidéo de Belén Lόpez, la célèbre danseuse de flamenco, à « Casa Patas ». Le Quetzal a eu la chance de la voir au même endroit à une autre date.

 

 

Façade de "Casa patas", Madrid

Où voir des concerts de flamenco à Madrid en-dehors de « Casa patas » et du « Candela » ?

Le guide Lonely planet « Espagne, Nord et Centre » (3ième édition, 2011) suggère le « Corral de la Morerίa » (Calle de la Morerίa, métro Opera), scène de flamenco exceptionnelle depuis 50 ans où sont notamment venus Marlène Dietrich, Marlon Brando, Muhammad Ali et Omar Sharif, « Las Carboneras » (Plaza del Conde de Miranda, métro Sol ou La Latina) et « Las Tablas » (Plaza de España).

 

Entrée d'une école de flamenco à Madrid, à proximité de la station de métro Antόn Martίn

Du côté de Quetzal News, on irait volontiers tester les deux premiers. Pour « Las tablas » c’est fait et on n’a pas été convaincu. Le problème ne vient pas de la qualité des artistes mais de l’atmosphère du lieu, à la fois la décoration et le public. A « Casa patas », tout le monde est pris dans l’ambiance du spectacle alors qu’à « Las Tablas » les spectateurs se remettent volontiers à parler bruyamment dès qu’il y a un petit silence. Ils semblent être d’abord là pour manger ou pour boire un verre, avec une ambiance flamenco, mais pas pour le flamenco lui-même. Difficile à expliquer… Bon d’accord, ce n’est peut-être pas comme ça à chaque fois et il faudra à nouveau visiter le lieu pour se faire une meilleure idée.

 

Spectacle de flamenco en flou à "Casa patas" (Madrid) : c'est tellement vivant qu'on n'arrive pas à prendre une photo nette !

Que dire d’autre pour conclure sur le flamenco à Madrid ?

Si vous voulez apprendre à le danser, il y a des écoles de flamenco qui attirent des passionnés du monde entier. Et si vous êtes là en février, allez au Festival Flamenco Caja Madrid qui se déroule pendant cinq jours. Dans tous les cas, si vous allez à Madrid, Quetzal News vous invite fortement à découvrir la culture vivante qu’est le flamenco !

 

 

Une petite dernière vidéo de près de 10 minutes pour découvrir le guitariste flamenco Paco de Lucίa… :


 

Plan de localisation du bar flamenco « Candela » (Madrid, Espagne) :

 

Plan de localisation du tablao « Casa Patas » à Madrid :


You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co