Où manger à Madrid (Espagne) ?

Belle façade colorée d'un restaurant à Madrid (Plaza de la Puerta Cerrada)

Où se restaurer à Madrid ? Autant tout de suite donner la réponse : partout ! La ville est truffée de bars et de restos. C’est impossible de passer à côté des fameuses « tapas ». Même quand vous prenez un verre, on vous donne bien souvent quelque chose à manger en même temps.

Le plus simple pour découvrir la cuisine espagnole est de se laisser aller. Chez Quetzal News, on se laisse d’abord guider par le cadre et par l’ambiance des établissements.

Pouvoir se restaurer dans un décor agréable, c’est déjà un bon critère de choix. Certes, cela ne garantit pas la qualité de votre repas, mais c’est un début pour s’orienter. S’il y a beaucoup de monde, on se dit également que l’endroit vaut le détour. Toutefois, être au milieu de trop de monde peut devenir gênant.

Un resto "Musée du jambon" (Museo del Jamón) à Madrid

Autre question à se poser : voulez-vous manger assis confortablement à une table ?  A Madrid, il y a énormément de bars et de restaurants dans lesquels vous ne pouvez consommer que debout. C’est un détail, mais vous apprécierez certainement de pouvoir vous assoir après avoir passé votre journée à visiter la ville.

Après, c’est à vous de jouer : n’hésitez pas à tester tous les plats ! Si vous n’avez aucune idée de ce que contiennent les tapas présentées sur le comptoir, prenez en plusieurs et vous verrez bien si ça vous plaît ou pas. Vous deviendrez vite un spécialiste à force de faire la tournée des établissements. D’ailleurs c’est même un jeu pendant le séjour et un véritable plaisir de découvrir sans arrêt des saveurs nouvelles.

Un magasin rempli d'olives à Madrid

Par exemple, le Quetzal adore à présent le « poulpe à la galicienne » (Pulpo gallego), spécialité de Galice découverte par hasard dans un resto, et les crevettes grillées (gambas a la plancha).

Impossible aussi de passer à côté d’une petite tranche de jambon (jamón). Il est suspendu au plafond ou contre un mur dans un nombre considérable d’établissements.

Et pourquoi pas essayer une petite omelette avec des pommes de terre et des oignons (tortilla de patatas) ? Est-ce que cette dernière se marierait bien avec des olives (aceitunas) ? Pas de problème, il n’y a qu’à essayer. La seule limite à votre curiosité et à votre gourmandise, c’est votre budget. On arrive vite à 20 euros dépensés sans s’en rendre compte.

Un plat de délicieux Poulpes à la galicienne (Pulpo gallego) au restaurant "El Pulpo" (Calle de Cañizares, Madrid)

Enfin, il faut juste disposer d’un minimum de vocabulaire culinaire en Espagnol, à commencer par les deux mots les plus importants, c’est à dire « cerveza » pour la bière et « vino » pour le vin (« blanco » quand il est blanc et « tinto » quand il est rouge)…

La viande se dit « carne » : « pollo » pour poulet, « ternera » pour boeuf, « cerdo » pour porc, « cordero » pour agneau… Vous préférez peut-être le poisson (« pescado ») avec du riz (« arroz ») ? Les fruits de mer se disent « mariscos » et le fromage « queso ». Une soupe, c’est « una sopa ».

Ne pas oublier non plus « por favor » (s’il vous plaît) et « gracias » (merci), ça peut aider… Et « la cuenta », c’est la douloureuse addition.

Bars et restos au fil des rues à Madrid (ici Plaza de San Miguel, où se trouve aussi le "Mercado de San Miguel", un autre endroit où aller manger)

Bref, la découverte de la cuisine espagnole devrait beaucoup vous plaire pendant vos vacances à Madrid !

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co