Tourisme au Pays Basque : un week-end à Saint-Sébastien

Saint-Sébastien (San Sebastian en Espagnol, Donostia en Basque), capitale du Guipuzcoa, l’une des 7 provinces du Pays basque (nord et sud, c’est-à-dire côté français et côté espagnol), est une belle ville littorale à découvrir quand on veut faire du tourisme agréable dans la future Capitale européenne de la culture (2016).

DSCN0958

La vie y est animée à toutes les heures de la journée et de la nuit, avec des gens de tous âges qui profitent de la vie. Rien que pour déguster des tapas, dénommés là-bas « pintxos » (prononcer « pintchos »), la ville vaut le détour.

Promenade en bord de mer le long de la Baie de la Concha, farniente ou fiesta dans les bars de la vieille-ville, Donostia mérite au moins un week-end de découverte !

Comment se rendre à Saint-Sébastien quand on n’a pas de voiture, ou que l’on veut laisser la sienne au garage, ou que l’on prévoit une bonne galère pour se garer en ville ? Grâce au miracle du bus et du « TOPO » !

Entre Bayonne et Hendaye, voire jusqu’à Irun côté sud de la Bidassoa (Espagne), prendre le bus 816 (transports 64) jusqu’à une station du « Topo ». A Hendaye, la station est située à l’entrée de la gare ferroviaire, sur sa gauche quand on est face à la gare. Un aller-retour coûte moins de 5 euros ! Nom de la compagnie : « EuskoTren« .

Donostia, Capitale européenne de la culture 2016

Baie de la Concha

Jusqu’à 22 heures, ce métro basque circule dans les deux sens toutes les 30 à 45 minutes. Ensuite, c’est toutes les 2 heures, c’est-à-dire à minuit, 2h, 4h et 6h, avant de reprendre le rythme normal.

Le topo arrive à quelques centaines de mètres du bord de mer et du vieux centre. Arrêt « Amara ». Pas besoin de marcher très longtemps.

Où dormir ? Chercher une « pension » en ville. Les enseignes se repèrent au premier étage des immeubles. Extérieurement, elles n’ont pas l’aire d’hôtels, mais on peut avoir de bonnes surprises. Sonnez au rez-de-chaussée, demandez le prix et visitez. Pour une personne seule, on s’en tire à 40€ la nuit.

Bonne visite de la Capitale européenne de la culture 2016 !

Le fameux "Topo" (EuskalTren) pour se rendre à Saint-Sé

Le fameux « Topo » (EuskalTren) pour se rendre à Saint-Sé

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co