Vacances en Bretagne : week-end au Croisic

Si vous souhaitez vous aérer les neurones en Bretagne (la vraie : celle à cinq départements), Quetzal News vous suggère de passer un bon week-end de détente au Croisic, charmante ville de 4000 habitants située en bord de mer dans la Presqu’île de Guérande (département de Loire-Atlantique).

Le Croisic vu de la pointe de Pen Bron

 

Comment s’y rendre ? Au départ de Paris, prenez tout simplement le TGV. Terminus : Le Croisic ! S’il allait quelques dizaines de mètres plus loin, vous plongeriez dans l’océan Atlantique…

Quoi faire ? Vous pouvez déjà vous promener sur les quais et dans les rues de la ville. Ceux qui aiment la « vieille pierre » ne seront pas déçus. Profitez largement du paysage littoral et de l’ambiance typique de port maritime, à la fois pour la pêche et la plaisance. Respirez l’air marin ! Arrêtez-vous pour manger quelques crêpes avec une bolée de cidre si vous avez une petite faim…

Les quais du Croisic

En direction de la « Côte sauvage » à la sortie de la ville, vous trouverez une plage où vous baigner. Si ce n’est pas la saison ou si la météo est mauvaise, vous pouvez aussi visiter « l’Océarium » qui vous fera découvrir le monde sous-marin. Le soir, il est probable que vous ne résistiez pas à un plateau de fruits de mer dans un restaurant ou aux traditionnelles moules-frites. Rien qu’en restant au Croisic même, vous pouvez déjà passer un bon moment !

Fort courant de grande marée à l'entrée du Traict du Croisic. A l'arrière-plan vers le nord-ouest : la pointe de Pen Bron (commune de la Turballe)

Quand vous êtes en ville, face à vous vers le nord s’étend le Traict du Croisic. C’est une baie ou une sorte de petite mer intérieure qui se remplit et qui se vide à chaque marée, bordée à l’Est par les Marais salants de Guérande. Profitez des grandes marées si vous le pouvez pour voir le spectacle de la mer qui lèche alors les quais (voire déborde en cas de tempête), ainsi que la vitesse impressionnante du courant à la sortie du Traict face à la pointe de Pen Bron (commune de La Turballe).

La dune de Pen Bron côté Traict du Croisic (partie orientale ou intérieure)

Si vous disposez d’un peu plus de temps (et d’un vélo), vous pourrez vous éloigner du Croisic pour visiter les Marais salants. Là aussi, profitez largement du paysage et des odeurs ! Des visites guidées sont organisées par la coopérative des producteurs de sel dans lesquelles vous découvrirez le fonctionnement des marais et le travail des paludiers (renseignements à « Terre de sel« ). Normalement, vous ne résisterez pas non plus à l’achat de gros sel et de « fleur de sel » avec sans doute aussi un pot de salicornes…

Le Traict du Croisic vu de la pointe de Pen Bron. A l'arrière-plan : l'église de Batz-sur-mer (à visiter notamment pour son superbe point de vue sur la presqu'île guérandaise).

Pour finir, vous pouvez peut-être rejoindre la pointe de Pen Bron (située face au Croisic et qui limite l’ouest du Traict), histoire de profiter de sa longue plage de sable dont une partie est réservée aux naturistes. Une promenade jusqu’à la Turballe pourrait ensuite vous plaire.

Autre option : monter dans le clocher de l’église de Batz-sur-mer (commune limitrophe du Croisic) pour y découvrir le magnifique panorama sur l’océan et sur la presqu’île guérandaise.

A moins que les  sportifs ne préfèrent s’initier à la voile, à la plongée sous-marine (avec bouteilles ou en apnée) ou à la pêche ?

Le bourg pittoresque du Croisic et ses quais

La superbe cité médiévale de Guérande avec ses remparts conservés vaut également le détour. Et s’il vous reste du temps, pourquoi ne pas pousser la visite jusqu’aux marais du Parc naturel régional de Brière et y faire une promenade en bateau ?

Bref, il y a plein de choses à faire dans les environs du Croisic et Quetzal News se fera un grand plaisir de vous les faire découvrir avec toute la Bretagne !

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co