Vive les huîtres !

Le Quetzal est un gros mangeur d’huitres… Grâce à lui, vous partagerez sa passion des huîtres.

Paysage d'huîtres

Connaissez-vous le plaisir d’aller acheter une ou deux douzaines d’huîtres au marché ou directement chez le producteur ? Rien que le mot « douzaine » se savoure quand on sait qu’il y en aura probablement 13 dans le sac. En supermarché, c’est au kilo. Un kilo vaut-il une « douzaine » ? Il faut bien sûr comparer les choses à « calibre » équivalent. D’ailleurs au fait, pourquoi certains parlent-ils en « kilos » et d’autres en « douzaines » ? Et quels sont les calibres officiels des huîtres ? Pour un même calibre, n’avez-vous pas constaté une différence de taille selon l’origine géographique ? Le Quetzal, si !

Essayer de relier la provenance des huîtres à leur goût est aussi un véritable bonheur mais un exercice difficile. Préférez-vous la « Bretonne » (et laquelle en Bretagne), la « Normande », la « Vendée-Atlantique », les « Marennes Oléron » ou encore les « Bouzigues » ? On se croirait dans l’énumération des terroirs de races locales de vaches ou de vins.

Huître en liberté

Et comment décrire le goût d’une huître ? Plus ou moins salée ? Plus ou moins charnue ? Plus ou moins fraîche en bouche ? Il doit bien exister des termes précis comme pour le pinard !

On s’aperçoit également que pour une même origine géographique, le goût d’une huître n’est pas toujours le même au fil de la saison. Cela dépend-il des méthodes d’élevage (sur lesquelles le Quetzal aimerait tout savoir) ou des conditions climatiques ?

L’actualité de l’huître est par ailleurs un sujet de discussions et de débats entre « gobeurs » invétérés, à commencer par l’évolution de son prix à la vente. Il y a presque un cours de l’huître comme à la bourse. Par exemple, les prix ont pas mal augmenté en supermarché par rapport à l’année dernière. Cependant sur les marchés, on trouve toujours des calibres 2 à 3 respectivement entre 5 et 4 euros la douzaine (les « 2 » sont plus grosses que les « 3 »). Le prix dépend aussi de leur provenance. Et pourquoi les grandes surfaces vendent elles plus chères nos amies les huîtres ?

Huîtres au petit matin (souvenir intense de vacances)

Gros sujet de préoccupation en ce moment dans l’actualité de l’huître : sa mortalité ! Mortalité qui explique l’évolution du prix. Pourquoi ? Est-ce que toutes les espèces sont touchées ? Faudra-t-il introduire à nouveau de nouvelles espèces plus résistantes ? Auront-elles alors le même goût ? Bordel, sauvons les huîtres !

Dans l’actualité de notre Bivalve préféré, la création d’huîtres dites « triploïdes » occupe une place importante dans les discussions entre passionnés. C’est quoi une « triploïde » ? Sont-elles plus résistantes ? Ont-elles le même goût que les autres ? Catastrophe !

Dernière question : l’ostréiculture peut-elle avoir un impact négatif sur l’environnement marin ? En nous délectant, est-ce que nous contribuons à la destruction de la planète ?

Bref, l’huître est un sujet plus que passionnant aux multiples facettes que le Quetzal compte explorer à fond. Vive les huîtres !

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Webdesign : Freewpthemes.co